Home
Antarctica Discounts
Home I Antarctic I Cape Horn I Arctic I Our Products I Contact
cu


Suite de la page d'accueil



Les Croisières Maritimes de la Victoire

Vous proposent


Explorez la Terre de Feu


Des pics montagneuses acérés, des glaciers qui plongent dans les chenaux, ... Des étendues d'eau transparentes comme du cristal..
Des baleines, des otaries, des condors tourbillonnet dans les cieux... Des glaciers bleutés, opales géantes...

Table des matières



Plein feu sur le 'Victory'


Vue de "Puerto Williams"

Vue de "Caleta Holla"

Les indiens Yagan, adeptes du cabotage en pirogues

Portrait du " dernier des Yagans"

Vues d'un glacier de la Terre de Feu et du Chenal Beagle

Itinéraire

Le Cap Horn

Journal de Charles Darwin

Des cartes de la Patagonie et de la Terre de Feu; quelques renseignements


Renvois à des sites qui traitent de la Terre de feu et des voyages qui lui sont liés

Des reproductions de cartes marines qui furent dessinées par le capitaine de vaisseau Fitz Roy's

Un petit coup d'oeil aux phoques, "Guanacos"et autres crabes majestueux

un aperçu de la puissance du vent d'ouest: des hêtres entièrement couchés

Une lettre de soutien


Renvoi à la table des matières


Gros plans sur le voilier "Victory"
(67KB total)


Renvoi vers la table des matières




Gros plan sur "Puerto Williams"
(33K)

Le voyage débutera à "Puerto Williams" (Chili), le village le plus méridional de la planète.

Photo of Puerto Williams by Peter Mulgrew
Peter died in an Air New Zealand
crash on Mt. Erebus circa 1976




Le "Victory" mouillé dans la Baie de la Marmite, (Caleta Holla) un peu avant le départ
de la randonnée pédestre à destination du "glacier Hollande" (Ventisquero Holanda)

Renvoi vers la table des matières


Les indiens "Yagan"

Des as du canotage

Des enfants de la tribu "Yagan"







Une famille du peuple "Ona" suit le littoral





Renvoi vers la table des matières


Pour lire le "voyage du Beagle" en entier cliquez

http://www.literature.org/Works/Charles-Darwin/voyage/


Consultez les commentaires de Charles Darwin au sujet des indiens Yagans au chapitre 10 en cliquant

Darwin's "voyage of the Beagle" chapitre 10 (87 KB)




Philippe
'Le dernier des Yagans'

(Mort de vieillesse en mai 1977)


Photo by Peter Mulgrew


La civilisation "Yagan" ; gros plans sur Philippe,

Ursula et deux jeunes filles ; quelques mots en langue "Yagan"

(133K total)

Renvoi vers la table des matières

La visite de la Terre de Feu continue!
'Plus vrai que nature'!

  • Accompagnez-nous à bord de la goélette "VICTORY", faite de cyprès et inaugurée en 1986.

  • Ce voilier traditionnel, est une réplique exacte d'une goélette du siècle dernier; l'ingénieur William Garden conçut les plans du bateau original qui faisait partie de la marine marchande de la Nouvelle Angleterre.

  • La goélette "Victory" ressemble fort au "Beagle" dont le plus fameux passager fut Charles Darwin; cette embarcation croisait au début du siècle dernier dans les chenaux qu'emprunte, actuellement, notre vaisseau.



Le VICTORY
mouillé dans le fjord Garibaldi


Le chenal Beagle






Pour voir les gros plans: la goélette "Victory" mouillée
au large des glaciers Garibaldi; le chenal Beagle (55K total)






Renvoi vers la table des matières




Suivez le guide, la visite commence.......

La Terre de Feu, les chenaux, les Fjords
Saison: du 15 octobre au 20 mai


Le premier jour


Nous vous accueillerons à l'aéroport de Puerto Williams sur l'île de Navarin; puis nous vous mènerons à bord de la goélette " Victory" ancrée dans une lagune toute proche. Après le déjeuner vous participerez activement aux manoeuvres sur le pont (hisser les voiles, larguer les amarres) afin de naviguer à destination de Port Navarin, situé dans la partie occidentale de l'île. Au cours de cette croisière, le long du canal Beagle, vous aurez tout loisir d'admirer le littoral de la côte septentrionale de l'île Navarin ainsi que la pointe méridionale de l'île 'Terre de Feu'. Un chapelet de nombreuses criques, sises dans des paysages spectaculaires, défilera devant vos yeux. Pendant ce voyage vous aurez l'occasion d'étudier la faune locale; parmi ses représentants les plus majestueux nous citerons les condors, les albatros, les pétrels géants, les pengouins, les oies sauvages, les canards sauvages (dont certains ne peuvent pas voler) et peut-être, avec un peu de chance, des baleines et des orcas (des baleines agressives qui attaquent d'autres baleines). Arrivés à Port Navarin, vous vous initierez aux fouilles archéologiques en vous promenant dans des campements indigènes, désormais inhabités, riches en reliques d'une riche civilisation disparue.... Puis, vous pêcherez le saumon, la truite, ou vous flânerez le long d'un sentier et tomberez nez à nez avec un Guanaco (espèce de Lama). Vous pourrez également pagayer ; nous mettons deux Kayaks à la disposition de nos passagers. Votre passerez votre première nuit enchanteresse dans ce décor bucolique.


Le deuxième jour

Le matin de très bonne heure, debout "au chant du canard" ; toujours plus à l'ouest, le port de Yendegaia vous tendra ses bras. Vous aurez vite compris, en observant les forêts et les bosquets de hêtres couchés vers l'est, la puissance des vents d'ouest sous cette latitude. Le hameau de "Yendegaia", situé à l'embouchure de la rivière Serka, possède une ferme où se pratique l'élevage. Les amateurs de randonnées équestres pourront, s'ils le désirent, chevaucher en amont du village pendant six heures , de l'embouchure de la rivière jusqu'aux confins du glacier. Et si vous n'aimez pas la race chevaline, rassurez-vous! Il vous restera toujours la pêche à la ligne, la pose des appâts pour capturer les crabes, la randonnée pédestre et le canotage...Et le soir venu que diriez-vous d'une bonne grillade en plein air? Goûterez-vous au boeuf argentin, à l'agneau de Patagonie ou bien aux poissons frais pêchés le jour même? Plongés dans les bras de Morphée vous rêverez probablement d'une grande propriété terriennes au bord du chenal Beagle.. Pendant cette seconde nuit passée à bord du Victory, ancré dans la crique de Yendegaia, plongés dans un sommeil profond et réparateur vous enveloppera,


Le troisième jour

Tôt le matin nous lèverons l'ancre et nous continuerons à naviguer en direction du soleil couchant, le long du chenal Beagle, jusqu'au prochain arrêt à savoir, Caletta Holla. Cette petite baie pittoresque, petite portion de l'île 'Terre de Feu', jouxte le fameux glacier 'Hollande' et rappelle étrangement les paysages côtiers de la Mer de Chine (les mers du sud). Comme des pèlerins adorateurs de "Mère Nature", vous ferez une excursion de quatre heures (aller et retour); vous marcherez ansi le long d' une petite rivière et serez intrigués par des monticules de bois. Ces derniers sont des barrages construits par des castors (espèce animale exogène et dévastatrice, originaire du Canada); Puis vous déboucherez dans une forêt de hêtres à flanc de montagne et aboutirez à son sommet pour jouir d'une vue imprenable sur un lac tacheté de "mini-icebergs" détachés du glacier Hollande. Les plus courageux d'entre vous pourront, à flanc de montagne, continuer la randonnée en empruntant un sentier escarpé, "rodé" par les Guanacos ; alors vous arriverez au pied même du glacier. Certains de nos clients intrépides firent trempette dans le lac glaciaire; quelques secondes de baignade suffisent car la température de l'eau oscille entre 1 et 3 degrés. Le glacier Hollande (ainsi appelé en mémoire des voiliers néerlandais qui sillonnaient les chenaux de la Terre de Feu, au siècle dernier) est toujours bleuté, quelles que soient les conditions météorologiques. De retour au bateau, vous taquinerez le 'Congre' ou autre poisson familier. Un peu de kayak dans la lagune et vous penserez aux indiens qui se rendaient au Cap Horn dans leur frêles esquifs, à coups régulies de pagaie. Une fois la nuit tombée, vous lèverez les yeux et plongerez vos regards loin dans la voie lactée comme jamais peut-être vous ne le fîtes auparavant. Bonne nuit à Caleta Holla .

Le quatrième jour

Nous lèverons l'ancre au lever du soleil et longerons le bras septentrional du chenal Beagle en direction du fjord Garibaldi. Ce parcours est jalonné de splendides glaciers que vous verrez défiler à portée d'arbalète. Ces glaciers s'appellent : 'France', 'Italie', 'Allemagne', 'Romanche'. Nous admirerons le glacier Garibaldi au loin , situé dans un cul de sac, dans le fjord du même nom. Vous serez fascinés par le ballet de gros glaçons bleuâtres qui flottent à la surface de l'eau comme des moutons dans un ciel printanier. D'aucuns disent que ces paysages dépassent en beauté ceux de la Scandinavie. Prêts à pagayer dans le Fjord! Prudence, en effet des pans entiers de la "banquise" se détachent de la montagne et provoquent de désagréables vaguelettes. Bonne nuit dans le Fjord Garibaldi.

Le cinquième jour

La croisière continuera, vers le ponant jusqu'aux trois glaciers "Ventisquero" perchés à flanc de montagne dans le fjord du même nom; vous ne vous lasserez pas de pagayer dans ce décor, avec prudence, tant le spectacle est grandiose! Vous pourrez également plonger les 'pièges' à crabes. Une nuit magique dans le fjord "Ventisquero".


Les sixième et septième jours

Debout très tôt (décidément pas de grasses matinées et déja sur le chemin du retour!) nous hisserons la grand-voile et reviendrons sur nos 'pas', longeant le chenal Beagle, le vent en poupe, droit sur l' orient. Arrivés au fjord Pia, non sans avoir au préalable doublé les îles de Timbares, Chair, Darwin, London, vous demeurerez bouche béée. Ce fjord est un joyau , selon les dires des visiteurs. A flanc de montagne (la chaîne Darwin), il s'étend tentaculaire comme une pieuvre immaculée et gigantesque. Randonnée pédestre, spéléologie dans des grottes glaciaires, canotage (kayak et autres); ces activités, à elles seules , pratiquées dans le cadre enchanteur de Pia, constituent un baume de jouvence. Magique est la soudaine énergie dont font preuve, soudainement, les moins jeunes de nos explorateurs! Vous dormirez deux nuits à Pia et vous vous réveillerez comme la Belle au Bois Dormant.

Le huitième jour

Dans l'après-midi, toutes voiles dehors, direction le port "Sonia", plus à l'est; une fois jetée l'ancre, nous rendrons visite aux quelques marins chiliens en poste dans ce lieu reculé; heureux de nous voir, ils vous aideront à choisir l'activité la plus seyante: la pêche? La promenade ? Le canotage dans le chenal Beagle? Une nuit riche en rêves à "Sonia" en perspective!


Le neuvième jour

A l'aube nous lèverons l'ancre; après un brève traversée nous nous arrêterons au lieu-dit Canasaka, situé dans l'île "Hoste", pour acheter de l'agneau de Patagonie (réputé dans le monde entier); nous doublerons les îles "Bridges"; ces îlots, situés à proximité du port d'Ushuaia (Argentine), regorgent d'otaries, de cormorans et de pigeons 'antarctiques'. Un petit rappel historique; la ville d'Ushuaia fut fondée au siècle dernier par le pasteur anglican Thomas Bridge. Enfin nous mouillerons dans la baie 'Mejillones' (crustacés en espagnol); sur les plages et les collines avoisinantes de la baie vous remarquerez la présence d'amoncellements de coquillages; ces 'reliefs' de repas sont des témoins de la culture indienne "Yagan". Une promenade dans la forêt de hêtres ? Quelques rapides petits coups de pagaie dans la crique? Une visite éclair au cimetière indigène "Yagan"? Une rencontre inattendue avec un "guanaco" (camélidé originaire de Patagonie)? Tant de choses à faire durant la saison estivale à "Mejillones" et si peu durant l'hiver quand un mètre de neige recouvre cette région. Au dîner ce soir, une grillade sur la plage; goûterez-vous aux poissons, aux crustacés ou à l'agneau? Une nuit de tout repos, en perspective, à bord du Victory mouillé dans la baie Mejillones.


Le dixième jour

A l'aurore frémissante, nous lèverons l'ancre pour la dernière fois. Une fois arrivés au club nautique de Puerto Williams, vous ne manquerez pas la visite du musée "Gusinde" (patronyme d'un pasteur allemend), consacré en grande partie aux indiens "Yagan". Une petite promenade à destination des petites chutes d'eau, à deux kilomètres de là, s'imposerait également. Puis viendra le moment de votre dernier déjeuner passé en notre compagnie; à 13:30, après d'émouvants adieux nous vous conduirons à l'aéroport. Encore une fois merci d'être venus et bon retour chez vous!
Fin
  • Ce circuit de 10 jours pourra subir quelques modifications en conséquence des aléas climatiques
  • Nous proposons un autre circuit d'une semaine, semblable au précédent, allégé des cinquième, septième et huitième jours, également modelable en fonction des intempéries

  • LE CIRCUIT DU CAP HORN

  • Pour ce circuit, nous ferons preuve d'une prudence redoublée; les relevés météorologiques crépiteront à bord du Victory et notre équipage chevronné saura en faire bon usage. La croisière se décomposera ainsi. Départ de "Puerto Williams" , toutes voiles dehors, le vent d'ouest en poupe; arrivée à "Puerto Toro" où nous passerons la première nuit. Le lendemain matin, nous doublerons les îles "Picton", "Lennox", "Nueva"....."Naussa Bay", ancrerons le bateau dans une crique de l'archipel des "Wollaston" ; nous l'amarrerons aussi, pour plus de sécurité, à un arbre indéracinable ou à un gros rocher. Puis nous dormirons profondément. Au lever, frais et dispos, nous lèverons l'ancre et doublerons le Cap Horn. Quel matelot n'a pas rêvé de croiser au large de ce fameux "rocher"? Au cours de cette traversée, peut-être serons-nous les témoins du phénomène naturel "Williwas"? "Williwas"veut dire "un vent violent", qui résulte d'une "incompatibilité" imprévisible et passagère entre lune certaine pression atmosphérique et une certaine température ambiantes. Quel spectacle inoubliable! De retour à "Puerto Williams" la marine chilienne vous remettra, si vous le désirez, le "diplôme des navigateurs chevronnés qui ont doublé le Cap Horn"




  • Nous vous proposons la formule "deux circuits en un". Embarquez-vous durant 14 jours afin de jouir pleinement de votre séjour en "Terre de Feu" et au "Cap Horn"!


  • Ce circuit rencontre un succès de plus en plus grand, car il permet à nos passagers de voir l'essentiel de ce territoire austral, malgré le mauvais temps.



Le Cap horn

Puerto Williams -> 100 kilomètres au nord


Renvoi vers la table des matières

Renvoi vers les questions que l'on nous pose fréquemment


Compulsez les reproductions de cartes marines qui suivent. Le célèbre capitaine Fitz Roy
de Sa "Majesté" la Goélette"Beagle" fut l'auteur des cartes originales qui datent de 1832 et 1834.




Une truite de la Terre de Feu

Renvoi vers la table des matières




Le chef tient fermement un énorme crabe tout frais.


Des phoques peuplent les ilôts du chenal Beagle.

Des gros plans sur les phoques, les guanacos et un gros crabe


L'Aventure







Les vents d'ouest dominants. Les
"cinquante déchaînés" couchent les
hêtres en direction de l'est.









Deux gros plans d'une forêt de hêtres: 133k

Renvoi vers la table des matières

La navigation de plaisance.
Les croisières à bord de la goélette "Victory".




Une mine de renseignements; des sites électroniques d'agences de voyages,
des renvois vers des sites amis; des livres etc.....




Renvoi vers la table des matières





Une lettre de soutien.

Captain Ben Garrett
P.O. Box 70
Puerto Williams
Tierra Del Fuego, Chile

Dear Ben,

Subject: Voyage Planning

I want to thank you for your personalized and professional assistance in making my voyage around Cape Horn a success. I was very impressed with your prompt and thorough responses to my many questions. Your extensive knowledge of Tierra del Fuego and the boats available for charter allowed me to arrange the trip effortlessly and quickly. There were other members of the crew who had made their arrangements through highly regarded travel companies in the U.S. and Europe and their experiences were not as positive as those I had working with you.
Your knowledge of the weather, terrain and local history was impressive and extremely useful. Your personal familiarity with the boats and skippers gave me unique insights that the other members of the crew did not have. The level of detailed support you provided, including making arrangements to have me met and cared for upon my arrival in Ushuaia, made it clear that you were committed to making my visit as pleasant as possible. You even offered me the hospitality of your boat and home. What travel company would do that?!!

I appreciated your making me feel that my trip was as important to you as it was to me, and I would recommend you highly to anyone contemplating a visit to Tierra del Fuego.

Regards,
Bob Gates


Si vous le désirez "Les Croisières de la Victoire" vous enverront, par la voie électronique, une reproduction des multiples lettres de soutien que nous reçûmes déja.


    Demandez le bulletin mensuel gratuit! Tenez-vous au courant des nouveautés de la Patagonie, de la Terre de Feu et de l'Antarctique.
    mailto:sailing@victory-cruises.com et écrivez"subscribe".



 

 Pour réserver une place à bord du " Victory "
écrivez-nous un courrier électronique ou téléphonez-nous:
"Les croisières de la Victoire"

Fax/Phone 5661-621092
Téléphone: 5661-621010
P.O. Box 70,
Teniente Munoz 118
Puerto Williams,
Tierra Del Fuego,
Chile
sailing@victory-cruises.com


Suite de la page d'accueil




cd